BVV
Section Wallonie Bruxelles
Pédicures spécialisés
Visitez facebook fr-nl
Bezoek de website in het Nederlands:
www.voetmagazine.be

Protocole d’hygiène pour pédicures spécialisés

Notre groupe professionnel, les pédicures spécialisés, reprendra ses activités à partir du lundi 18 mai dans le cadre de mesures d’hygiène strictes.

Chers Membres, Pédicures Spécialisés,

Le BVV, en tant que seule association professionnelle reconnue pour les pédicures spécialisés, a été chargée par le gouvernement d’élaborer un protocole d’hygiène axé sur la profession sur la base des guides sectoriels, afin de permettre à tous les pédicures de prendre un bon départ.

Le protocole se trouve d’ailleurs sur le site https://www.csipme.fgov.be/mesures-de-securites du Conseil Supérieur des Indépendants et des Pme.

Protocole d’hygiène pour le pédicure spécialisé

suite à la crise du COVID-19

Version du 8 mai 2020 préparée par Kimberley Eecloo, podologue, Greet D’Eer, pédicure spécialisée et Annick Pauwels, pédicure spécialisée, au nom du BVV.

Ce document a été réalisé sur base des informations utiles provenant des procédures COVID-19 pour les professionnels des soins qui ont été validées par Sciensano.

Table des matières:

1 Contexte

2 Étude de cas

2.1 Cas possible

2.2 Cas confirmé

3 Orientations générales

3.1 Mesures générales d’hygiène

  • Pédicure spécialisé
  • Matériel
  • Patient
  • Espace de travail
  • Salle d’attente
  • Travailler à domicile

3.2 Organisation du travail

4 Démarrage

5 Que faire si le pédicure spécialisé présente lui-même des symptômes du COVID-19 ?

6 Que se passe-t-il si un cas possible de COVID-19 est traité ?

  1. Contexte

Il y a actuellement une transmission étendue du SARS-CoV-2 en Belgique.

Le gouvernement a alors également fait un effort maximal dans le domaine des mesures de distanciation sociale.

Le virus du SRAS-CoV-2 est principalement transmis par des gouttelettes. La transmission se fait principalement par des gouttelettes d’homme à homme. Les gouttelettes infectieuses sont transmises par exemple par la toux ou l’éternuement et par le contact avec ces gouttelettes sur des objets et des surfaces (par exemple, les poignées de porte).

En général, il est conseillé aux personnes d’éviter tout contact social inutile et de rester chez soi si l’on présente des symptômes.

 À l’heure actuelle, une attention particulière devrait être accordée au strict respect des mesures d’hygiène générale.

Les patients présentant un facteur de risque (+65, maladie cardiovasculaire, diabète, hypertension, maladie cardiaque, pulmonaire ou rénale grave, immunodépression, maladies du sang) constituent une population vulnérable.

Le pédicure spécialisé doit être attentif qu’il peut être face à de possibles patients COVID-19 et doivent donc prendre des mesures supplémentaires.

  1. ETUDE DE CAS

2.1 CAS POSSIBLE

Un cas possible de COVID-19 est toute personne présentant une infection aiguë des voies respiratoires supérieures ou inférieures- qui apparaissent ou- qui s’aggravent pour un patient qui présente des symptômes respiratoires chroniques.

2.2 CAS CONFIRMÉ

Un cas confirmé est défini comme une personne dont le diagnostic est confirmé par un laboratoire de COVID-19.

  1. ORIENTATIONS GÉNÉRALES

Le pédicure spécialisé peut contribuer de manière importante à la diffusion du COVID-19. À cette fin, une attention particulière doit être accordée au strict respect des mesures d’hygiène générales.

3.1. LES MESURES GÉNÉRALES D’HYGIÈNE

Le pédicure spécialisé doit prêter une attention particulière aux aspects généraux liés à l’hygiène et à la propreté lors de ses contacts avec les patients.

PÉDICURE SPECIALISÉ

  • Gardez une distance de 1,5 mètre du patient (pour autant que possible).
  • Appliquer strictement les règles générales d’hygiène pour les soignants : ongles coupés courts, pas de bijoux, montres, vernis à ongles ou ongles en gel, cheveux attachés, …
  • Lavez-vous ou désinfectez les mains avant et après chaque contact avec un patient. Faites-le de façon correcte /voir (durée et plan des étapes sont importants).
  • Les mains doivent être lavées au moins une fois par heure avec du savon liquide et de l’eau et désinfectées avec une solution hydro-alcoolique.
  • Portez des gants car il y a un risque de contact avec les liquides corporels pendant le soin. Lavez-vous les mains après avoir enlevé les gants ou utilisez une solution hydro-alcoolique.
  • Les gants doivent être mis et utilisés correctement et éliminés en toute sécurité/voir
  1. Si vous souhaitez rafraîchir vos connaissances à ce sujet, veuillez regarder les vidéos d’instruction sur www.zorginfecties.be et plus particulièrement via l’adresse https://www.youtube.com/watch?v=t8yCimVcer4 (lavage des mains) https://www.youtube.com/watch?v=_MtZJsdr824&feature=youtu.be (désinfection des mains).
  2. Vous trouverez sur le site www.zorginfecties.be la marche à suivre et un film d’utilisation sur la manière de retirer correctement les gants via https://www.youtube.com/watch?v=R0V__4NZxI0&feature=youtu.be
  • Portez un masque buccal selon la procédure correcte/voir

Différents scénarii sont possibles :

  • Un masque chirurgical jetable toutes les 3 heures en combinaison avec une visière.

Le masque buccal protège le patient, la visière  empêche l’encrassement du masque afin qu’il puisse être utilisé plus longtemps et protège le pédicure spécialisé.

  • Un masque buccal lavable en tissu par jour avec 1 filtre à changer toutes les 3 heures en combinaison avec une visière.
  • Un masque buccal FFP2 par 8 heures en combinaison avec une visière. Ce masque peut éventuellement être conservé dans une boîte datée et réutilisée après 9 jours.
  • Si la visière est remplacée par un écran fixe ou enroulable entre le soignant et le patient, le soignant doit se protéger les yeux avec des lunettes et changer les masques buccaux à chaque traitement.

Mettez votre masque buccal correctement sans toucher l’avant et seulement ensuite sur votre visière.

  • Tout équipement de protection doit être individuel.
  • Désinfecter le plexi ou la visière après chaque soin.
  • Portez un tablier à manches courtes neuf tous les jours ou changez-le dès qu’il est visiblement sale ou souillé.
  • Portez sous votre tablier des vêtements et des chaussures lavables (dédiés pour les soins).
  • Lavez les vêtements de travail tous les jours à 60 °C.
  • Nettoyez les chaussures de travail tous les jours.
  • La procédure pour tousser et éternuer est de le faire dans la manche. Rappelez le également à votre patient.
  • Le pédicure spécialisé doit être attentif aux symptômes d’une affection aiguë des voies respiratoires inférieures ou supérieures chez les patients. Si tel est le cas, contactez immédiatement le médecin traitant pour la marche à suivre appropriée.

MATERIEL

  • Désinfectez/stérilisez les instruments et les matériaux qui entrent en contact avec le patient ou qui ont été exposés sur la table de travail, ainsi que la fraiseuse.
  • Pour chaque nouveau patient, prévoyez la désinfection des mains et le port des gants. Après nettoyage et désinfection de tous les matériaux utilisés, enlevez les gants usagés et lavez-vous les mains.
  • Ne touchez pas à l’argent. Demandez une somme d’argent appropriée ou proposez un paiement sans contact.
  1. Peut être porté dans des conditions épidémiques pendant 8 heures, quelle que soit la succession des interventions, sans sortir DU CABINET, sous certaines conditions (voir le rapport consultatif du Conseil de la santé /2020). Peut être conservé (autour du cou) mais jamais dans le sac, peut être conservé pour un moment placé dans un endroit où il n’y a pas de risque de contamination (par exemple, dans du papier ou dans une boîte personnalisée lavable) ; ne doit jamais être touché par l’avant, doit être immédiatement jeté dès que la saleté est visible. Compte tenu de cette situation exceptionnelle, l’application stricte des recommandations officielles en matière d’hygiène des mains sont indispensables.

PATIENT

Fournir des directives générales

  • Demander aux patients de garder une distance de 1,5 mètre (si possible)
  • Assurez-vous à l’avance que le patient ne présente aucun symptôme de COVID-19, sinon le soin doit être reporté.
  • Demandez de respecter l’heure de rendez-vous à la lettre afin que la salle d’attente soit utilisée le moins possible. Demandez aussi éventuellement à votre patient d’attendre dans la
  • Le patient doit être isolé (dans l’espace et dans le temps), ne laisser qu’un seul patient présent à la fois dans la salle d’attente et la salle de soin.
  • S’il y a un accompagnateur avec le patient, lui demander d’attendre dans la voiture
  • En entrant dans la salle, mettre à disposition du patient du gel pour les mains. Le patient ne touchera pas le flacon, le pédicure spécialisé appuiera lui-même sur la pompe. Le pédicure spécialisé vérifiera la bonne pratique du lavage des mains du patient.
  • Le patient doit porter son propre masque ou, à défaut, un foulard.

CABINET

Prévoyez des lingettes désinfectantes.

  • – N’utilisez pas de housses sur le fauteuil, vous pouvez éventuellement utiliser du papier film pour protéger.
  • Après le soin, nettoyez et désinfectez le fauteuil, les accoudoirs et les surfaces qui sont susceptibles d’avoir été en contact avec le patient.
  • Les serviettes usagées doivent être jetées dans un panier à linge fermé avec un sac en plastique et lavées quotidiennement à un minimum de 60°.
  • Après le soin, nettoyez et désinfectez les surfaces qui ont pu entrer en contact avec

les sécrétions respiratoires ou autres fluides corporels.

  • Limiter la propagation des risques : le plus grand risque à l’heure actuelle est l’infection intergénérationnelle (différents âges au même endroit). Fournir une

une bonne hygiène dans la salle d’attente et lors de vos consultations.

  • Éviter la présence inutile de groupes vulnérables (personnes âgées, affaiblies). Vous pouvez

par exemple, demander aux gens d’attendre dans la voiture plutôt que dans la salle d’attente.

  • Chaque jour, toutes les pièces sont entièrement nettoyées avec un désinfectant.
  • N’installez pas de ventilateur dans votre cabinet ou votre salle d’attente.
  • Nettoyez intensément en portant attention aux interrupteurs, bureaux, tables, boutons d’ascenseur, installations sanitaires…

SALLE D’ATTENTE

  • Laissez la porte d’entrée ouverte si possible. Il est préférable d’ouvrir les portes vous-même avec des gants.
  • Si le patient ouvre la porte, désinfectez immédiatement les poignées de porte.
  • Retirez tous les journaux/dossiers.
  • Prévoyez des lingettes désinfectantes/hygiéniques et une poubelle spécifique pour les lingettes usagées.

TRAVAIL A DOMICILE

  • Décontaminez vos mains avant de vous asseoir au volant.
  • Ne touchez à rien chez le patient avant de mettre les gants.
  • Prévoyez un sac fermé pour le matériel sale dans votre voiture.
  • Prévenez que le soin se fera en tête à tête sans personne supplémentaire dans la pièce où vous travaillez.
  • Suivre la procédure normale.
  • Intensifiez la désinfection de votre véhicule.

3.2 Organisation du travail

 Prenez suffisamment de temps entre deux patients pour désinfecter l’espace, le matériel et les surfaces susceptibles d’avoir été touchées (poignée de porte, dispositif de paiement, toilettes…) avec le désinfectant que vous utilisez habituellement (le coronavirus est sensible à tous les désinfectants).

Faites une planification dans laquelle les personnes âgées et les groupes à risque restent séparés des jeunes générations.

Arrêtez de travailler en cas de maladie et contactez votre médecin de famille.

Pour les indépendants, renseignez-vous sur les modalités en cas d’isolement par COVID-19 :

https://www.inasti.be/fr/news/difficultes-suite-au-coronavirus?_ga=2.83717585.652399896.1589103531-563106540.1589103531

  1. REDEMARRAGE

Prévoyez le matériel de protection nécessaire :

– Gants médicaux (EN455,EN374).

– Masques buccaux.

– Visière, ou écran fixe / enroulable

– Solution de décontamination hydro-alcoolique.

– Feuille avec les lignes directrices, et éventuellement un plan de diffusion.

  1. Que se passe-t-il si le pédicure spécialisé présente lui-même des symptômes de COVID-19 ?

Si le pédicure spécialisé développe les symptômes d’une infection aiguë des voies respiratoires supérieures ou inférieures, vous devez appeler immédiatement le médecin traitant et suivre ses directives.

  1. Que se passerait-il si un éventuel cas de COVID-19 était traité ?

Les soins des cas possibles et confirmés de COVID-19 doivent de préférence être reportés après la période d’isolement à domicile.

Pour des situations spécifiques, la nécessité peut être discutée avec le médecin généraliste et les soins doivent être effectués par un podologue.